Plume de presse

Le blog sabre-au-clair d'un journaliste engagé

15 septembre 2007

Copé, affairiste à temps partiel

cop_Le scoop provient de Capital.fr, révélé dans une Brève datée du 13 septembre : Jean-François Copé a rejoint le cabinet d'avocats d'affaires Gide Loyrette et Nouel. Information seulement reprise par Les Echos et l'Obs.com. Elle a pourtant de quoi faire bondir ! Ce sémillant représentant de la droite décomplexée y travaille à temps partiel les vendredis et samedis. Jean-François "cloporte" Copé a donc besoin d'argent. Il ne dispose pour vivre que de ses seules indemnités de maire de Meaux et de député de Seine-et-Marne, soit environ 9500 € net mensuels ! Une misère, pour qui croit que les classes moyennes en France gagnent 4000 euros net. Il avait proféré cette ahurissante énormité - pour mémoire, le revenu médian des Français est de 1 484 euros exactement - alors qu'il était ministre du Budget ! Ces gens-là vivent décidément dans un autre monde. Donc Copé n'entend pas se contenter de ses indemnités d'élu, pourtant très confortables. Il est guidé par l'appât du gain, ce qui n'est pas un crime. En cela, il est cohérent avec l'idéologie dominante de la droite bling-bling. Qu'il s'enrichisse, soit. Mais qu'en pensent ses administrés meldois ? Et les électeurs de sa circonscription de Seine-et-Marne ? Voilà un type à qui l'exercice de ses deux mandats (ajoutons aussi pour la bonne bouche la présidence de la Communauté d'agglomération de Meaux et celle du groupe UMP à l'Assemblée nationale) lui laisse deux jours par semaine pour faire ses lucratives affaires personnelles ! Ce mépris de l'électeur n'est pas le seul problème soulevé par son nouvel emploi. Copé est certes avocat : il a prêté serment au mois de mai dernier devant la Cour d'appel de Paris. Mais pourquoi donc un cabinet tel que Gide Loyrette et Nouel, l'un des plus importants en France - il rassemble 650 avocats dans 21 bureaux disséminés dans le monde entier - engage-t-il ainsi un avocat débutant ? Il est clair que ce n'est pas le juriste Copé qui les intéresse, mais le politicien Copé. D'ailleurs, Capital.fr écrit qu'il "devrait mettre son important carnet d’adresses au service de certains dossiers clés de ce cabinet international". Cela ne choque-t-il donc personne? Un élu de la République va faire jouer ses relations - au vu de la position de Copé, lesdites relations se situent dans les milieux du pouvoir - au profit d'intérêts privés (et pour le plus grand bénéfice de son portefeuille personnel) : on n'est quand même pas loin du trafic d'influence ! Juré, craché, Copé ne s'occupera pas d'affaires en rapport avec l'Etat, se défend son entourage. Utile précision : Gide Loyrette et Nouel est justement conseil de l'Etat pour la fusion GDF/Suez ! Drôle de mélange des genres... Le président du groupe parlementaire du parti majoritaire montre ainsi l'exemple et donne tout son sens à la volonté proclamée par son chef, depuis propulsé à l'Elysée, de "remettre de la morale dans la politique".

Mise à jour du 11 octobre : ça n'aura pas tardé ! Lire Les bonnes relations de Copé au service de son cabinet d'avocats.

Posté par Olivier Bonnet à 12:25 - Humeur - Commentaires [32] - Permalien [#]

Commentaires

    cumul des mandats

    he oui
    voté un loi interdisant le cumul des mandats?
    quel homme ou femme de n'importe quel partie politique n'a pas cumulé il le font tous
    et quand ca sent le brulé ils installe une autres personne et ca continue tres belle exemple avec les parachutages chose qui devrait etre interdit
    dans un pays comme le notre(il y aurait tellement de chose a interdir)un espace de démocratie comme celui la merci encore de créer ce genre d'endroit c'est en militant que l'on gagne

    Posté par vattic, 07 janvier 2008 à 10:35
  • Beeeuuk

    Plus ça va plus mauvais ... le pays est dirigé par une bande de loubards... faudrait qaunad meme réagir mais je pense que presse et média ont soit les jetons ou mieux ils sont muselés ... A VOIR !! @Talibur

    Posté par TALIBUR, 12 janvier 2008 à 19:36
  • c'est noooormal

    dans notre beau pays, il est de nombreuses choses qu'il faudrait réformer...
    M COPE, bouffi d'orgueil, cumuile allègrement les mandats, se trouve des rémunérations d'appoint, et toise les français de très haut!!!
    Comme beaucoup de ses camarades de droite (UMP,et apparenté) et de droite (PS et apparentés)... il ratissent, ratissent, grattent et s'étonnent quand les français "divorcent " de la politique!
    Et en plus les principaux médias sont verrouillés! Quand on voit la conférence de presse de Sarko pour les voeux à la presse, on est désolé... C'est toujours le même topo depuis quelques années...
    Quelques questions convenues et c'est tout, rien qui dérange!!!

    Posté par bob, 15 janvier 2008 à 09:24
  • et alors !

    vous tous qui crachez dans la soupe ( elle n'est pas si mauvaise en France! )pourquoi n'avez-vous pas voté Bayrou au 1er tour ? nous n'en serions peut-être pas là aujourd'hui ????

    Posté par raspoutine, 22 janvier 2008 à 16:52
  • Vous parlez à qui ? Vous parlez de quoi ?
    Et que vient faire Bayrou ici ?

    Posté par Le millionnaire, 22 janvier 2008 à 18:02
  • grain de sel

    M.J.BEDIER, patron de le Féd.patr.de la grde distribution, à propos des caissières:" naguère ces caissières étaient mariées, leur salaire d'appoint suffisait, est-ce ma faute si elles ont divorcé?"
    Pochard dans son rapport souligne que les professeur(e)s sont épouses de cadres supérieurs et n'ont donc pas besoin d'un meilleur salaire!!!!!

    Posté par Toutou, 09 février 2008 à 16:05
  • et qu'est devenu le cabinet de notre Président ? Fermé ? sans aucun lien même amical ?

    Posté par brigetoun, 15 septembre 2007 à 12:31
  • Misère, misère...

    Que c'est moche la misère ! Ce pauvre gars est obligé de faire des pt'tits boulots le week-end pour pouvoir boucler les fins de mois ! Mais quand le gouvernement se décidera-t-il à venir en aide à ces pôvres démunis ? Quoi, le paquet fiscal ? Mais ce n'est rien, le paquet fiscal ! une misère ! On en est réduit à travailler plus pour gagner plus, merci, Nicolas !

    Posté par Annie, 15 septembre 2007 à 13:03
  • Bof ! Au point où on en est

    République ? Vous avez dit "République" ?

    Posté par Françoise, 15 septembre 2007 à 13:46
  • Enorme ! Merci de soulever ce "détail".

    Posté par YR, 15 septembre 2007 à 14:57
  • Logique

    Copé est logique avec le "enrichissez vous" de Sarko et le remplacement de la politique par la gestion dans l'action publique. Politique et Morale n'ont rien à voir, comme l' montré Arendt. Ce qui pose problème c'est l'abandon de toute action politique, y compris par une bonne partie de la gauche, au profit du pilotage par les résultats et les indicateurs. Le combat est là : comment sortir de cette aliénation du politique ?
    http://tto45.blog.lemonde.fr

    Posté par TTO, 15 septembre 2007 à 15:14
  • Je me souviens de Seillière

    Ernest-Antoine, qui, sur les ondes de France Inter avait déclaré (c'était pendant la campagne présidentielle) un truc genre "il n'y a pas de morale en affaire". Visiblement, plusieurs membres du gouvernement sont plus en affaires qu'en politique. Donc...

    Posté par Posuto, 15 septembre 2007 à 16:18
  • le pourfendeur des cloportes qui a (parait-il) troqué la langue de bois pour la langue de p...est assez con pour croire qu'il finira président
    faut bien qu'il mette un peu d'argent dans la cagnotte en prévision de ce glorieux destin

    Posté par tgb, 15 septembre 2007 à 17:12
  • travailler plus,
    Pour gagner plus de moments loin de notre vie, loin de nos amours, loin de notre société. L'homme ne fait qu'appliquer ses convictions, même si certains pensent que ce ne sont point les meilleurs. pour l'aspect financier, je ne pense pas que ce soit une question d'argent, car celui-ci n'est qu'un outil virtuel qui n'a plus vraiment de signification aujourd'hui. En exemple un DVD-RW coute dans les 40 cts d'euro dans un petit magasin d'Andore, alors qu'il vaut plusieurs euros chez nos grands distributeurs qui vantent leurs meilleurs prix. Id pour le prix de l'eau, id pour le prix d'une maison, id ...

    Posté par temps, 15 septembre 2007 à 17:30
  • Au delà de la déliquescence

    La novlangue "remettre la France en marche", "travailler plus pour gagner plus", "réformer pour avancer" etc. est surtout destinée à soumettre ceux - les plus nombreux - qui ne disposent que de leur travail pour vivre.

    Que signifie ce charabia ? Conte de fées pour adultes ? Pensée magique visant à s’approprier la force ou le mérite des personnes appelées en référence ? Cynisme ?

    Le TINA de Mme Thatcher s'est insinué dans nos cerveaux et nous avons intégré l'absence d'alternative au capitalisme. Nous, à l'image de notre Président ainsi que quelques uns de ses vassaux les plus bling-bling tels que M. JF Copé, glorifions les vainqueurs et les profits qui les gratifient [1]. Ces valeurs sont devenues notre idéal ultime : nous sommes enfin « modernes » !

    Les hussards de la République, Jean Jaurès, Léon Blum ou Guy Moquet, ne seraient pas des « gagnants » dans « le monde d’aujourd’hui ». Ils appartiennent à un passé révolu. Votre idéologie triomphante [2], M. Copé, les a définitivement enterrés.
    « Ces types anthropologiques, pour la plupart, le capitalisme les a hérités des périodes historiques antérieures: le juge incorruptible, le fonctionnaire wébérien, l'enseignant dévoué à sa tâche, l'ouvrier pour qui son travail, malgré tout, était une source de fierté. De tels personnages deviennent inconcevables dans la période contemporaine: on ne voit pas pourquoi ils seraient reproduits, qui les reproduirait, au nom de quoi ils fonctionneraient. » [3]

    Sommes nous plus heureux ? Espérons nous au moins être plus heureux dans un avenir palpable ? Et surtout, en leur absence, combien de temps nous reste-t-il avant la déliquescence totale ?

    [1] Vainqueurs ou héritiers de la finance, de la politique, du sport spectacle ou du show-business. Peu importe, c’est la représentation de la « gagne » qui compte.
    [2] Pour ne pas parler de « pensée unique », marque probablement déposée par M. Sarkozy tant il en use.
    [3] Cornélius Castoriadis, La Montée de l'insignifiance - Les carrefours du labyrinthe – 4, éditions du Seuil, 1996

    Posté par Jan, 15 septembre 2007 à 18:17
  • A l'attention de M. Bling-bling-Copé

    On pense comme on vit
    --
    Démosthène

    Posté par Jan, 15 septembre 2007 à 18:24
  • Une république irréprochable

    Sarko l'avait promis :
    http://www.dailymotion.com/video/x1pf9t_je-veux-une-republique-irreprochabl

    Posté par pvdg, 15 septembre 2007 à 19:00
  • RAS le juge Fayard dit le sheriff git

    bientôt la loi d'auto amnistie entre personnes de bonne compagnie, faut bien plancher sur les petites affaires de la République

    Posté par nadie, 15 septembre 2007 à 20:01
  • ++++++++

    Et s'il voulait tout simplement travailler + pour gagner + ? Ce genre de réjouissance n'est autorisé qu'aux gens de bonne volonté, généreux et en bonne santé. Mais formellement interdit à la doctrine du semblant d'opposition, qui n'en a décidément que le nom.

    Posté par Spectre, 16 septembre 2007 à 08:17
  • Elle est bien bonne

    Vous ne pensez pas qu'il est déjà assez bien occupé (ou devrait l'être) avec ses 2 mandats, qui le mettent au service de ses électeurs ? Et quid du trafic d'influence ?
    Cherchez d'autres arguments. La pauvreté de celui-ci est bien à l'image de la doctrine sarkoziste : du vent.

    Posté par Olivier B., 16 septembre 2007 à 08:28
  • Copé ou comment s'asseoir sur la Constitution de la Vème République qui énonce que les mandats des représentants du peuple ne sont pas impératifs...

    Posté par boyo, 16 septembre 2007 à 09:43
  • beurk...

    excusez-moi svp, je repars vomir. Depuis mai (07), je ne sais ce que j'ai, tous les jours j'ai la nausée.
    Pourquoi tant de députés sont avocats ?????? Quelle particularité de ce merveilleux métier en est la cause ??? Idem pour les docteurs ???

    Posté par areuh, 16 septembre 2007 à 10:04
  • fascisme

    Mussolini, qui s'y connaissait, donnait la définition suivante du fascisme : "quand les affaires privées se mélangent avec les affaires d'état" : regardons ce qui se passe aux Etats Unis et suivons à la trace Bush , Sarkozy et l'homoncule Copé. Faudra t il leur souffler à l'oreille que les révolutions arrivent quand en haut on ne peut plus et qu'en bas on ne veut plus...Le peuple restera toujours le problème des gouvernants.Seule la consciecne de l'histoire lui fait défaut...mais rien n'est perdu...

    Posté par sherlo, 16 septembre 2007 à 10:08
  • Demandons donc à Coppé s'il a des fins de mois difficiles.

    Soumettons-lui un questionnaire précis et exact sur les mélanges des genres, et comment donc ce si brillant représentant élu va répondre à la requête de "mettre son important carnet d’adresses au service de certains dossiers clés de ce cabinet international"

    D'une manière précise, explicite, osera t'il nous donner des exemples ?

    Je me doute très bien qu'un avocat d'affaires (ah que c'est bien nommé, ça !) doit avoir des liens étroits et solides avec des politiques.

    Mais là, c'est exactement l'inverse qui est mis en avant.

    En gros, et pour faire simple, il semble donc que ce cabinet recrute Coppé pour qu'il fasse pression là où il faut.

    Le monde des affaires est toujours aussi opaque, brouillé de cette boue idéologique et assez putride où nagent les requins dont la seule posture est de s'en mettre plein les fouilles.

    Aujourd'hui, donc, et sans vergogne, un élu peut officiellement être engagé par un cabinet d'avocats d'affaires parce qu'il est un .... élu et qu'il maîtrise les rouages techniques et assez subtils, car opaques, des méthodes pour permettre aux "affaires" d'encore plus fructifier, pour le plus grand bonheur d'une poignée de prévaricateurs.

    Coppé n'est pas un épiphénomène, juste une figure emblématique de ce qui a commencé dans les années 1980 : la glorification du fric.

    Associée au mélange des genres, à l'endormissement généralisé, et pour reprendre le slogan publicitaire de la campagne, "tout est possible" aujourd'hui, nous ne sommes plus que des spectateurs de ce "pourrissement".

    La volonté de puissance s'exprime toujours d'une manière obscène. L'appât du gain décompléxé représente le dernier stade de l'avilissement.

    Merci encore Olivier pour tes messages.

    Posté par EdkOb, 16 septembre 2007 à 10:55
  • Mais sherto, le peuple a voté et le peuple est content à 65%. Mussolini n'a pas pris le pouvoir par une révolution sanglante contre le peuple (voir Wikipédia) et Hitler a été élu, non ?
    Bof, vite faut que je trouve mon seau

    Posté par areuh, 16 septembre 2007 à 10:58
  • Pardon hitler n'a pas été élu directement par son peuple, il a juste été désigné par son Président.

    Posté par areuh, 16 septembre 2007 à 13:38
  • INCROYABLE !

    Bonjour,

    Voilà où mène l'impression d'avoir l'onction démocratique de la France entière. Sarkozy et sa clique balafrent, le mot n'est pas fort, l'image de la France, en pensant que tout est MARCHANDISABLE. Un coppé de gala dans un cabinet d'avocats, si ça ne s'appelle pas conflits d'intérêts, il faut redefinir le mot. Pauvre France qui s'est fourvoyée un 6 mai 2007. Il ne reste plus qu'à entrer en résistance, histoire de renvoyer Sarkozy à ses sources.

    A+

    Posté par A2N, 16 septembre 2007 à 19:27
  • l'Homeauxcule

    Je vous trouve sévères avec copé.
    Pour un cloporte, faire son entée dans un prestigieux WC d'avocats c'est un exploit.
    Il a dû travailler dur et se lever tôt pour y arriver !

    Posté par Matrix, 16 septembre 2007 à 20:31
  • Luce,

    C'est scandaleux que ce monsieur ne puisse pas ce consacrer à son travail d'élu à 100% je comprends pas! il est quand même président d'une communauté de commune, maire, président de groupe, parlementaire....

    Y- a un gros problème là? bon apparement la loi le lui autorise, mais changeons la loi elle est mal foutue c'est du grand n'importe quoi.

    apparement c'est pas le seul parlementaire qui travaille à la fois dans le public et le privée, ils doivent pas tous le crier haut et fort à mon avis.

    Posté par velssius, 25 septembre 2007 à 16:34
  • Ségo faisait pareil !

    Je vous invite à lire attentivement la biographie de la grande cheftaine du PS, cette chère Ségolène Royal.
    En 1994, peu après sa sortie du gouvernement et la lourde défaite de la gauche, "Ségo" s'inscrit discrètement au barreau de Paris et entre comme avocate au cabinet de son ami Jean-Pierre Mignard (tout comme François Hollande le fera en 1997).
    Or, à la même date, Maître Ségolène Royal est aussi :
    - député de la 2e circonscription des Deux-Sèvres
    - conseillère générale du canton de la Mothe-Saint-Héray
    - conseillère municipale de Melle
    - premier secrétaire de la fédération départementale du PS des Deux-Sèvres
    C'est bizarre comme parfois un "scandale" médiatique peut naître de manière très sélective en fonction de l'étiquette politique !

    Posté par Joseph-K, 28 septembre 2007 à 00:13
  • Procès d'intention ?

    C'est bon à savoir.
    Mais il me semble que vous me faites un procès d'intention : 1994, ça fait 13 ans. A l'époque, je n'avais pas de blog et je n'écrivais pas sur la politique.
    Aujourd'hui, je suis l'actualité au jour le jour et parle des choses quand elles surviennent. J'ignorais ce détail de la bio de Royal. Et quoi qu'il en soit, le fait qu'elle ait fait cela il y a 13 ans enlève-t-il quoi que ce soit au fait qu'il est scandaleux que Copé le fasse aujourd'hui ?

    Posté par Olivier B., 28 septembre 2007 à 07:57
  • Cheftaine

    @ Joseph-K
    1- Madame Royal serait de gauche: première nouvelle.
    2- Le serait-elle, je ne lui donnerais pas mon "absolution".
    3- Se présenter aux suffrages, être élu(e)donc représenter le peuple tout cela exige un travail à temps plein de 24 heures par demi-journée...et ne laisse en aucun cas du temps pour une quelconque activité professionnelle.
    4- J'aimerais donc une loi interdisant aux élus rémunérés sur le budget de l'Etat ou des Collectivités Locales d'avoir une autre activité professionnelle rémunérée.
    5- C'est simple, non.

    Alors ce n'est ni de gauche (?), ni de droite c'est éthique.

    Posté par GPMarcel, 28 septembre 2007 à 08:30

Poster un commentaire