Plume de presse

Le blog sabre-au-clair d'un journaliste engagé

22 août 2007

Chronique de l'occupation israélienne

Extrait d'un article de Gideon Lévy publié par le quotidien israélien de gauche Haaretz : "Qu’est-il passé par l’esprit des soldats qui l’ont battu, à coups de gourdin, de crosse de fusil, de coups de pieds portés à la tête, aux dires des témoins, et cela jusqu’à ce qu’il meure ? Se peut-il qu’il ait tenté de les attaquer avec un couteau, ce couteau que n’ont pas vu les deux témoins ? Et si c’est le cas, pourquoi les soldats ont-ils continué à le frapper furieusement, alors même qu’il était étendu par terre, inconscient et peut-être... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 20:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
31 mars 2007

Walking on Ban Ki-moon

"Ayant visité certaines parties d'Israël par hélicoptère aujourd'hui, je comprends certaines contraintes sécuritaires auxquelles fait face Israël. Mais parallèlement je suis profondément choqué par le réseau de postes de contrôle, la croissance de la construction de colonies et la barrière qui empiète sur les terres palestiniennes", a déclaré le Secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon. Qu'il le sache pourtant, qu'il soit profondément choqué, Ehud Olmert s'en tamponne le coquillard tout aussi profondément. La... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 15:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

11 janvier 2007

La phrase du jour : Khaled Meshal

«Il va rester un Etat qui s'appelle Israël, c'est un fait. Le problème, ce n'est pas l'existence d'une entité qui s'appelle Israël. Le problème, c'est que l'Etat palestinien n'existe pas » : la phrase du leader du Hamas en exil à Damas, Khaled Meshal, prononcée au cours d'une interview accordée à l'agence Reuters, constitue un nouveau pas vers la reconnaissance d'Israël par le mouvement islamiste au pouvoir en Palestine. Enfin un espoir pour la paix ?
Posté par Olivier Bonnet à 11:59 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
06 décembre 2006

Une girouette au Proche-Orient

Une révélation a soudain frappé Ségolène Royal, au beau milieu de sa tournée proche-orientale. Quand on évoque en effet, lors de la conférence de presse tenue à l'ambassade de France du Liban samedi dernier, la possibilité d'une rencontre avec des représentants du Hezbollah et du Hamas, elle répond : "Je parle avec tout le monde dès lors que les représentants des parties en présence sont dans des institutions démocratiquement légitimes". Cette position a le mérite de ne pas négliger un mouvement qui a obtenu... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 10:21 - - Commentaires [88] - Permalien [#]
03 décembre 2006

Ségolène refuse de parler des détenus par Israël

La scène se déroule vendredi dernier, au Liban, dans l'enceinte de l'ambassade de France. Ségolène Royal, en quête d'une stature internationale au pays des cèdres, a convoqué les journalistes. Au cours de l'échange, interrogée sur la possibilité de rencontrer des représentants du Hamas ou du Hezbollah, la candidate socialiste a cette phrase : "Je parle avec tout le monde dès lors que les représentants des parties en présence sont dans des institutions démocratiquement légitimes". Ce n'est pas rien. Mais n'allons tout de même pas trop... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 16:33 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
21 août 2006

La phrase du jour : Avi Dichter

"Ce que nous avons fait avec l'Egypte et la Jordanie est également légitime dans ce cas", déclare aujourd'hui le ministre israélien de la Sûreté publique, Avi Dichter, qui préconise des négociations avec la Syrie et l'abandon contre la paix du plateau du Golan, annexé en 1967 lors de la guerre des six jours. Il contredit en cela Shimon Peres, vice-premier ministre, qui estime de son côté : "Nous avons actuellement le fardeau du Liban et nous avons des négociations avec les Palestiniens. Je ne pense pas qu'un pays comme le nôtre puisse... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 11:32 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


17 août 2006

Reconstruction du Liban : pour des réparations israéliennes

"Le peuple libanais a payé une première fois (...), en perdant des proches, en subissant la destruction de ses maisons, de ses immeubles, de ses infrastructures. Il ne doit pas payer une seconde fois en se saignant aux quatre veines pour financer la reconstruction" : le Comité pour l’annulation de la dette du tiers monde propose dès lors, dans une tribune adressée hier à la presse, outre l'annulation totale de la dette libanaise, la création d'un fonds pour la reconstruction du pays, alimenté par les réparations qui seraient versées... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 09:07 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
13 août 2006

Liban : Spielberg choisit son camp

Le cinéaste américain Steven Spielberg a créé la Fondation des Justes pour venir en aide aux populations victimes du conflit proche-oriental actuel et annonce un premier versement d'un million de dollars. Les dons financeront les évacuations d'enfants, l'installation de vitres incassables dans des hôpitaux, une aide d'urgence à l'hôpital le plus proche de la ligne de front, l'envoi de nourriture et d'autres ressources de première nécessité aux familles... C'est très bien, bravo ! Vient pourtant comme un malaise lorsqu'on apprend que... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 17:37 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
11 août 2006

Liban : Human Rights Watch parle de crimes de guerre

"les ratés de l’armée israélienne ne peuvent pas être considérés comme de simples accidents ni être mis sur le compte des mauvaises pratiques du Hezbollah. Dans certains cas, ces attaques constituent de véritables crimes de guerre" : Human Rights Watch a publié un rapport de 50 pages pour livrer le résultat des chercheurs de l'organisation analysant une vingtaine de cas d'attaques aériennes et d’artillerie contre des maisons et des véhicules civils. Qu'en est-il donc de la responsabilité du Hezbollah (que HRW accuse aussi de crimes de... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 10:04 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
09 août 2006

La phrase du jour : Jean-François Kahn

"Ce qui m'a choqué, c'est que Condoleeza Rice aille à Beyrouth, deux heures : elle ne consacre pas dix secondes à aller voir ne serait-ce qu'un immeuble écroulé, un réfugié... Pas dix secondes !" : Jean-François Kahn, le président de l'hebdomadaire Marianne, au micro d'On refait le monde sur RTL, met le doigt sur la contradiction majeure qu'il faut bien qu'assument les Etats-Unis. Comment soutenir une telle hécatombe de civils innocents quand on prône les belles valeurs de la liberté et de la démocratie, qu'on s'est... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 06:55 - - Commentaires [21] - Permalien [#]


  1  2    Fin »