Plume de presse

Le blog sabre-au-clair d'un journaliste engagé

14 juin 2008

Le Non irlandais au traité de Lisbonne : un "incident", d’après Sarkozy

Dès le lendemain de la victoire du Non au traité de Lisbonne dans le référendum irlandais, il faut se résoudre à l'évidence : les eurocrates vont contourner le vote populaire et continuer d'imposer leur modèle européen que les citoyens rejettent.Dormez tranquille, l’euro-dictature veille sur vous. La déclaration de Sarkozy, nos commentaires et explications en ligne sur Plumedepresse.info !
Posté par Olivier Bonnet à 19:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

13 juin 2008

Yes ! Euh... No !

Le peuple irlandais vient de signifier aux dirigeants de l'Union européenne et à son propre gouvernement que, leur traité de Lisbonne, eh bien, finalement, ils peuvent se le garder...Patron, une tournée de Guinness !Venez boire un coup avec nous sur Plumedepresse.info !
Posté par Olivier Bonnet à 14:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 juin 2008

Come on, irish friends !

A trois jours du référendum irlandais sur le traité de Lisbonne, le point sur la situation et les enjeux, à lire sur votre nouveau blog sabre au clair, Plumedepresse.info !
Posté par Olivier Bonnet à 21:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 mai 2008

Référendum : comment le gouvernement irlandais veut tromper le peuple

L'affaire nous aurait complètement échappé, tant elle fut discrètement traitée par nos médias, si notre ami blogueur du Trottoir de l'Elysée ne nous avait alerté (il en est aussi question chez notre autre ami des Mots ont un sens) : le quotidien Irish daily mail a intercepté un courrier électronique, qu'il dévoile dans son édition du 14 avril dernier, adressé à son gouvernement par une diplomate britannique en poste à Dublin, Elizabeth Green. Celle-ci rendait compte de la réunion qu'elle venait de tenir avec un haut fonctionnaire du... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 14:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
04 février 2008

Europe : non au viol de la démocratie !

Qui a dit : "Si l'Europe reste la seule affaire des responsables politiques et économiques, sans devenir la grande affaire des peuples, reconnaissons que l'Europe sera, à plus ou moins brève échéance, vouée à l'échec. Bien sûr, l'Europe doit être au service des peuples, chacun peut le comprendre. Mais l'Europe ne peut se construire sans les peuples, parce que l'Europe, c'est le partage consenti d'une souveraineté et la souveraineté, c'est le peuple. A chaque grande étape de l'intégration Européenne, il faut donc solliciter... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 14:30 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
16 décembre 2007

La démocratie : un amusement, selon Sarkozy

"Ce n'est pas maintenant qu'on a remis l'Europe sur les rails qu'il faut aller s'amuser à les recasser", a osé déclarer le Président Sarkozy, réitérant son refus d'organiser un référendum au sujet de traité de Lisbonne - qu'il est entre parenthèses inadmissible de continuer sans cesse à qualifier de "simplifié" : les mots ont un sens ! Rappelons qu'il est au contraire complexifié à l'extrême, rendant sa lecture incompréhensible pour les citoyens, comme l'observent unanimement jusqu'aux auteurs du défunt Traité... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 16:33 - - Commentaires [26] - Permalien [#]


11 décembre 2007

Traité européen : le foutage de gueule officiel

Explosive déclaration de l'ancien vice-président de la Convention ayant élaboré feu le Traité constitutionnel européen, Jean-Luc Dehaene, devant les caméras de la télévision belge. Sa conclusion est limpide : le traité de Lisbonne, "fondamentalement, c'est la même chose" que le TCE. Or, ne l'aurait-on pas déjà un peu rejeté par référendum ? On connaissait la déclaration de Valéry Giscard d'Estaing : "Dans le traité de Lisbonne, rédigé exclusivement à partir du projet de traité constitutionnel, les outils... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 10:17 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
15 novembre 2007

Traité européen : Sarkozy coupable de haute trahison

"Le projet de «traité modificatif» (reform treaty) européen a été rendu public le vendredi 5 octobre. On comprend à sa lecture pourquoi ses rédacteurs ont renoncé aux expressions de «mini-traité» ou de «traité simplifié» puisqu'il ne comporte, avec ses douze protocoles et ses 25 déclarations diverses, pas moins de 256 pages et qu'en matière de complexité rédactionnelle on peut difficilement faire pire. Dans la mesure où ce texte se borne en réalité à recopier sous une autre forme les trois quarts des dispositions du traité... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 12:26 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
01 novembre 2007

Appel à la gauche parlementaire : non au traité européen !

Reprenons. À la question "Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une Constitution pour l'Europe ?", 54,68% des électeurs français ont répondu "non". Que décide alors de faire le président avec son traité dit "simplifié" (flagrant foutage de gueule sémantique) : faire rédiger la copie conforme* du TCE, de façon illisible pour qui n'est pas agrégé en droit, ne pas la faire lire aux Français de toutes les façons, et la faire adopter vite fait bien fait par le... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 11:17 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
28 octobre 2007

Traité européen : la démocratie confisquée

     Retentissant coup de gueule du journaliste Serge Faubert sur son blog, Ça grince, à propos de l'entourloupe du traité européen : "Il faut le répéter encore et toujours. Le document, adopté vendredi au Portugal, reprend l’essentiel des dispositions que les Français ont refusées en mai 2005. Et comme on sait que ces gredins seraient capables de réitérer leur refus – si d’aventure on les consultait - on choisit cette fois de ne soumettre le texte qu’à la représentation nationale. Représentation qu’on... [Lire la suite]
Posté par Olivier Bonnet à 00:05 - - Commentaires [21] - Permalien [#]


  1